Bougies d’allumage brûlées ou usées : symptômes, comment les remplacer et combien ça coûte ?

“Petits” et fondamentaux pour le bon fonctionnement du moteur, quand “tout va bien” on oublie qu’ils sont là, pourtant ce sont des éléments de première importance : voici comment remarquer si vous devez intervenir.

Les bougies d’allumage existent depuis qu’il y a des voitures. Ils servent de lien entre le système électrique et la combustion du carburant, de sorte qu’en cas de dysfonctionnement ou de défaut du système, le système de propulsion ne “fonctionne” pas parfaitement.

Bougie d’allumage : pourquoi elle est essentielle

Techniquement parlant, une bougie d’allumage est un dispositif électrique utilisé pour produire une étincelle. Cette étincelle, en contact avec le mélange d’air et de carburant pulvérisé dans la chambre de combustion, déclenche – par la course du piston et l’ouverture-fermeture des soupapes – une explosion contrôlée du carburant dans le cylindre. Ce principe thermique permet de générer l’énergie nécessaire au mouvement des pistons et du véhicule.

L’efficacité du moteur est en jeu

En substance, une bougie d’allumage en bon état contribue à la meilleure performance possible du véhicule en termes de puissance et d’efficacité de la chaîne cinématique dans son ensemble. Cela se fait au profit de la consommation de carburant et des émissions – deux facteurs de première importance face à la hausse des prix du carburant.

S’ils ne sont pas “parfaits”, le moteur ne fonctionne pas bien.

Il est donc évident que si les bougies d’allumage sont sales ou brûlées, des symptômes de dysfonctionnement du moteur apparaissent immédiatement. Si vous vous rendez compte à temps que “quelque chose ne va pas”, il n’y a rien de particulièrement dramatique, mais il suffit de prendre rapidement des mesures. Avant de se pencher sur le “comment”, il convient d’examiner de plus près la technologie des bougies d’allumage.

Bougies d’allumage : comment elles sont fabriquées

Tout d’abord, il convient de noter que les conditions de fonctionnement des bougies d’allumage (et donc leur durée de vie) ne sont jamais les mêmes pour tous les véhicules en raison d’un certain nombre de facteurs externes. Parmi les plus importantes, citons :

  • Utilisation plus fréquente du véhicule en ville ;
  • Type d’alimentation en carburant (essence, hybride, GPL, méthane).

Iln’est pas toujours nécessaire de remplacer les bougies d’allumage sales ou brûlées en raison de l’usure normale, c’est pourquoi il est utile d’analyser les différentes parties de la bougie d’allumage depuis le “haut”.

  • Connecteur: c’est la borne qui, au moyen d’une “pipette” en caoutchouc, relie le corps de la bougie au câble électrique ;
  • Élément isolant en matériau céramique: comporte une série de nervures qui empêchent la décharge de haute tension vers le bloc moteur et sert également à transférer la chaleur vers la culasse ;
  • Joint annulaire mécanique: favorise l’échange de chaleur avec le moteur et empêche la fuite des gaz de combustion (absent sur les bougies coniques) ;
  • Deux joints internes: placés entre le corps métallique et l’élément céramique isolant, ils remplissent la même fonction que le joint externe ;
  • Deux joints internes : placés entre le corpsmétallique et l’élément céramique isolant, ils remplissent la même fonction que le joint externe ;
  • Résistance interne: sert à maintenir l’homogénéité électromagnétique avec les dispositifs de gestion électronique ;
  • Electrode centrale: l’élément d’où part l’étincelle ;
  • Electrode de masse: la partie sur laquelle se décharge l’étincelle. Il peut être unique ou comporter plusieurs électrodes de différentes tailles et formes.

Pourquoi parle-t-on de “bougie froide” et de “bougie chaude” ?

Chaque bougie d’allumage conçue pour des conditions de fonctionnement spécifiques du moteur doit transférer la quantité correcte de chaleur à la culasse afin de rester dans une “plage” de fonctionnement définie. En général, cette “plage” (c’est-à-dire la température de fonctionnement optimale des bougies d’allumage) se situe entre 450°C et 850°C.

Il s’agit de la température d’auto-nettoyage “, c’est-à-dire la plage de température dans laquelle la bougie d’allumage brûle les résidus de carbone et qui détermine l’indice de chaleur, ce qui indique l’utilisation d’une bougie capable de dissiper plus de chaleur (“bougie froide”) dans le cas de moteurs aux caractéristiques plus “agressives” ou, inversement, capable de dissiper moins de chaleur (“bougie chaude”) dans le cas de moteurs plus “silencieux”.

Comment reconnaître la bonne bougie d’allumage

L’indice de chaleur spécifique d’une bougie d’allumage est indiqué dans le code du produit. Il est donc facile de trouver la bougie d’allumage adaptée à votre moteur. Le code de la bougie et l’indice de chaleur de la bougie correcte sont toujours indiqués dans le manuel du propriétaire.

Quand les bougies d’allumage doivent être changées

Vous trouverez les intervalles de remplacement des bougies d’allumage dans le manuel du propriétaire du véhicule, qui figurent dans les tableaux des programmes d’entretien régulier.

Lesinstructions du constructeur sont très importantes : si vous les respectez, vous pouvez être raisonnablement sûr des meilleures performances globales de votre voiture.

Le kilométrage “maximum” pour la période d’utilisation correcte des bougies d’allumage varie généralement entre 40 000 et 60 000 km pour les moteurs récents et entre 15 000 et 20 000 km pour les moteurs plus anciens.

Usure des bougies d’allumage : pourquoi ?

Si le moteur est globalement “en bon état”, la principale raison du remplacement normal des bougies est le phénomène d’érosion des électrodes: au fil des kilomètres et après des millions d’étincelles, l’électrode centrale et l’électrode de masse s’éloignent de plus en plus (“Gap”). Afin de ralentir cet effet inévitable, certaines bougies d’allumage sont équipées de plusieurs électrodes au lieu d’une seule, ou de matériaux plus résistants comme l’iridium et le platine.

Bougies d’allumage en bon état : les effets positifs

Afin d’aider le moteur à maintenir une étincelle constante à tout moment, les experts recommandent de vérifier les bougies d’allumage tous les 10 000 km environ. Cela apporte des avantages supplémentaires:

  • Consommation de carburant optimisée ;
  • Combustion stable ;
  • Valeurs d’émission correctes, même pendant les phases sensibles de démarrage ;
  • Prêt pour le démarrage du moteur.

Bougies d’allumage en mauvais état : que se passe-t-il ?

Si les bougies d’allumage sont excessivement usées au niveau des électrodes (c’est-à-dire avec des dépôts considérables de carbone ou d’huile), ou si les électrodes sont fondues (ce qui indique une température de fonctionnement trop élevée), ou si l’isolateur est cassé (ce qui indique des changements soudains de température), le courant vers le cylindre ne circule plus et l’étincelle est ralentie ou empêchée complètement. En un mot : si la bougie est trop usée ou brûlée, le cylindre ne fonctionne pas ou – dans le meilleur des cas – lutte excessivement.

Comment savoir si vos bougies d’allumage fonctionnent mal ?

  • Le moteur fatiguédémarre;
  • Vitesse de ralenti irrégulière ;
  • Letémoin de dysfonctionnement (dans le tableau de bord) est allumé ;
  • Accélération lente ou difficile ;
  • Uneconsommation plus élevée ;
  • Phénomènes de vibration ou de crépitement dans le moteur (“moteur tournant à trois”) ;
  • Présence d’une fumée plus légère provenant de l’échappement.

Si un seul de ces symptômes se produit, il est important de demander de l’aide immédiatement, car – pour les raisons mentionnées ci-dessus – un problème de bougie d’allumage pourrait également être le résultat d’un défaut plus large.

Combien coûte le remplacement des bougies d’allumage ?

Letravail en soi est relativement peu coûteux: le remplacement des bougies d’allumage fait partie de l’entretien normal. Il s’agit avant tout de déterminer le coût des pièces de rechange, en veillant à choisir des composants du même type que ceux à remplacer, auquel il faut ajouter le temps de travail.

Dans le cas de la plupart des grandesvoitures de série, le coût du remplacement des bougies d’allumage varie entre 50 et 100 euros environ. Dans le cas des modèles haute performance ou de nouvelle génération (qui nécessitent des composants un peu plus coûteux), le prix est légèrement plus élevé : jusqu’à 150 euros.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr_FRFrench