Remplacement et réparation des pare-brise de voitures : coût, conseils pour économiser de l’argent, pénalités


Les dommages causés aux vitres font non seulement échouer le contrôle périodique du véhicule, mais aussi entraîner une amende : si l’étendue des dégâts ne peut être réparée, l’élément doit être remplacé, mais si cela est fait rapidement, on peut éviter des coûts plus élevés.

La circulation normale, les phénomènes atmosphériques ou les actions de tiers peuvent provoquer un éclat dans le pare-brise. Il est important d’évaluer l’étendue des dégâts dès que possible, surtout si la fissure n’est pas particulièrement profonde et n’affecte donc pas actuellement votre vue ou votre capacité à conduire un peu plus loin. En bref, s’il ne pose pas de problème de sécurité pour soi-même et, surtout, pour les autres.

Cependant, undiagnostic et une intervention rapides sont indispensables car – comme l’indiquent les nombreux professionnels présents sur le marché : il va de soi qu’en cas de besoin, il est préférable de s’adresser à une entreprise spécialisée dans la réparation et le remplacement des vitres – la différence entre un simple éclat (réparable en une demi-heure) et le remplacement complet du pare-brise est considérable, tant en termes de temps nécessaire à l’exécution des travaux que par rapport au coût de la main-d’œuvre et donc au coût final de l’intervention.

Pare-brise cassé ou ébréché : que dit le Code de la route ?

C’est précisément parce que conduire avec un pare-brise ébréché est dangereux, car cela peut gêner la vue ou, pire, entraîner la perte de petits morceaux de verre, avec le risque de blesser d’autres personnes, que le code de la route interdit la circulation des véhicules dont le pare-brise est cassé ou ébréché.

Leparagraphe 1 de l’article 79 de la loi italienne sur la circulation routière (“Efficacité des véhicules à moteur et de leurs remorques en circulation”) stipule que les véhicules doivent être maintenus “dans unecondition d’efficacité maximale” afin de pouvoir circuler correctement (c’est-à-dire de manière à ne pas mettre en danger leur propre sécurité, et surtout celle des autres usagers).

En outre, un véhicule dont la vitre est cassée ne passe pas le contrôle périodique.

Si, lors d’un contrôle de police, une fissure, un dommage ou un éclat est constaté sur le pare-brise, l’amende minimale est de 87 euros.

Attention à la conduite sur les autoroutes. Dans ce cas(article 175, paragraphe 2, lettre H – ” véhicules dont les conditions d’utilisation, l’équipement et les pneumatiques peuvent constituer un danger pour la circulation ” – du Code de la route), l’amende est encore plus élevée : 106 euros, plus la peine complémentaire de retrait de deux points sur le permis de conduire du contrevenant.

Dites-moi quels sont les dommages que vous avez et je vous dirai comment les réparer.

Si l’écaillage du pare-brise est limité, il peut être réparé : dans ce cas, les caractéristiques du verre sont rétablies sans qu’il soit nécessaire de le remplacer.

Quelle doit être la taille de la puce

Les experts indiquent qu’il est possible de réparer un pare-brise ébréché si la fissure répond aux conditions suivantes :

  • Le dommage s’est produit en dehors du champ de vision du conducteur, c’est-à-dire dans une zone d’environ 30 cm, dont la moitié se trouve le long de la ligne correspondant au centre du volant ;
  • Lafissure ne se trouve pas à plus de 60 mm du bord du pare-brise ;
  • Lataille de la puce ne dépasse pas un diamètre d’environ 25 mm (environ la taille d’une pièce de 2 euros).

Pare-brise : comment le réparer

Dans le cas des dommages énumérés ci-dessus, le personnel spécialisé sera en mesure d’effectuer une réparation après un examen minutieux de la puce.

L’opération s’effectue à l’aide d’une résine spécifique, qui sert à “remplir” la partie endommagée du verre, qui sera à son tour durcie par un dispositif UV. À la fin de cette phase, la résine est nettoyée, si nécessaire, et la surface sur laquelle l’opérateur a travaillé est polie.

Réparation du pare-brise : coût et couverture d’assurance

Lemontant à payer varie en fonction de la taille et de l’étendue des dégâts : en règle générale, une réparation de pare-brise peut coûter entre 60-70 € et 200 € ou plus. Si le conducteur a déjà souscrit une assurance pare-brise, le coût de la réparation est couvert par la compagnie d’assurance. Il convient de garder à l’esprit que les pare-brise ne sont pas toujours couverts par le vandalisme et que l’assuré peut également devoir payer une franchise, bien que les compagnies d’assurance aient depuis longtemps combiné la franchise avec un réparateur agréé.

Combien coûte le remplacement de votre pare-brise ?

Dans ce cas, le chiffre est considérablement plus élevé que pour une réparation “simple”. Cependant, même ici, les montants varient : de quelques centaines d’euros, ils peuvent atteindre plus de mille euros. L’achat d’une nouvelle pièce de rechange (qui doit répondre aux exigences du fabricant) doit être pris en compte, et il est évidemment essentiel de faire appel à des techniciens spécialisés.

Comment se protéger contre les dommages causés aux pare-brise (et économiser de l’argent)

Tout d’abord, la conduite défensive est importante. Cela signifie qu’il faut faire preuve de la plus grande attention au volant, surtout dans certaines conditions routières, et garder une distance de sécurité suffisante avec les véhicules qui suivent, afin de ne pas risquer que les cailloux “éclaboussés” par inadvertance par les roues ne heurtent le pare-brise.

Si la voiture est à l’arrêt, il ne faut pas sous-estimer les conditions météorologiques : à certaines périodes de l’année, un orage peut se transformer en grêle et risquer d’endommager les vitres de la voiture (ces épisodes ont été nombreux au fil des ans). S’il n’est pas possible de laisser la voiture dans un box, un garage, sous un auvent ou – au sens large – dans un espace intérieur, vous pouvez envisager d’acheter une housse de voiture, du type qui offre une protection contre la grêle. Il convient de répéter que, toujours dans un souci d’économie (et de sécurité), une évaluation rapide des dommages causés au verre peut limiter le coût à quelques dizaines d’euros : en d’autres termes, beaucoup moins que ce que vous devriez payer pour remplacer le pare-brise “tout court”.



Lien vers la source

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench