Style de conduite, entretien, consommation de carburant : dix conseils pour économiser du carburant

Il est toujours possible d’optimiser l’efficacité énergétique d’un véhicule : en exploitant les technologies multi-moyens, les modes de conduite et les commandes, il est possible de faire face à la baisse des prix de l’essence, du diesel, du GPL et du gaz naturel.

Ce n’est pas seulement la guerre en Ukraine qui est à l’origine de la hausse continue et injustifiée des prix des carburants : il y a aussi le soupçon politique que la spéculation internationale a un impact majeur sur ce phénomène, qui touche inévitablement le seuil de dizaines de millions d’usagers et de centaines de millions d’entreprises, déjà accablés par les taxes et les rabais.

En d’autres termes, l’essence et le diesel coûtant plus de deux euros le litre (et le méthane aussi), le prix total est toujours plus élevé. Et nous le voyons tous les jours.

Dans un tel scénario dramatiqueildevient indispensable d’être encore plus attentif aux actions à mener pour maîtriser la consommation de votre voiture. Il existe un certain nombre d’astuces qui vous permettront d’optimiser les performances de votre véhicule sans affecter votre budget : des astuces qui passent par la conduite de votre véhicule, l’attention portée au prix de la pompe et l’entretien du véhicule.

Attention à la tarification

Attention à la sélection des prix

Avant de s’installer sur la première aire de service, il est conseillé d’identifier les stations-service qui proposent le carburant le moins cher. À cette fin, les outils multimédias peuvent être une aide utile : il existe de nombreuses applications spécifiques (voir quelques exemples : Petrol Price Comparator, Methane, LPG and petrol stations by EcoMotori, Drivvo, Fuelio, Petrol Prices, Waze, ViaMichelin), dont la plupart sont accessibles gratuitement aux utilisateurs. Les systèmes Android et iOsquioffrent à l’utilisateur la possibilité de choisir le distributeur au prix le plus bas, et encouragent une consommation économique de carburant.

Exploiter les cartes de fidélité et le cashback

Cashback

Étant donné que le“Mode servi“, comme vous le savez, coûte plus cher (le bricolage est en fait l’un des principaux modes de ravitaillement parmi lesquels on peut choisir pour “économiser” quelques euros sur le prix du carburant “plein” ; c’est également vrai pour les “services en station”). le ravitaillement en carburant sur autorouteIlest préférable de les éviter car ils sont plus chers), il peut être utile d’utiliser le“cartes de fidélité” cartes à points émises par les principales compagnies pétrolières, applications dédiées (utilisant le système de récompense par points) et cashback ministériel “.

Quels sont les jours les plus propices pour effectuer un paiement intégral ?

Faire le plein en semaine et surveiller la distance jusqu'à la station-service

Si vous le pouvez, vous devriez prêter attention à la jours pour faire le plein. Il n’est pas rare que certaines stations-service augmentent légèrement le nombre de jours pendant lesquels il est possible de faire le plein. prix du carburant en fin de semaine. L’optimisation des dépenses dépend également des kilomètres parcourusSiune station-service moins chère est située à une certaine distance, il est clair que l'”avantage” en termes d’économies sur le ravitaillement – par rapport à une station-service légèrement plus chère mais plus proche – sera réduit à presque rien.

Un fonctionnement sans heurts

Guidage des fluides

Le freinage brusqueetle même accélérations soudainessontà éviter comme la peste. D’autant plus si l’attention à la consommation constitue l’un des principaux “éléments” à prendre en compte. Le moteur Le moteur doit ” fonctionner ” de la manière la plus souple possible et ne doit pas être ” surmené ” par de brusques accélérations et freinages sur le circuit. De même, les démarrages en côte doivent être effectués avec les freins principaux (si le véhicule n’est pas équipé de l’aide au démarrage en côte). Ces mesures limitent, entre autres, le nombre de départs.usure des freins et de l’embrayage.

Méfiez-vous des véhicules qui vous ont précédé.

Attention aux véhicules qui vous précèdent

Utile tant pour la sécurité que pour la fluidité de laconduite Il est important de maintenir une certaine distance avec les véhicules que vous conduisez. Cela vous permettra d’éviter, en cas de collision le ralentissement ou un arrêt imminent, un travail de dernière minute sur les freins.

Moteur frein et utilisation correcte du boîtier de contrôle de vitesse

Frein moteur et utilisation correcte de la boîte de vitesses

Cela complète ce qui a été dit plus haut sur la conduite sûre. Si vous avez la prévoyance d’enlevez votre pied de l’accélérateur À l’approche d’un feu rouge, d’un stop ou d’un ralentissement, ainsi qu’à l’approche des ronds-points et des bretelles de sortie d’autoroute, veillez à ne pas dépasser l’accélérateur. exploiter le frein moteur: cette opération bénéficie également de l’utilisation dusystème de freinage. Il est important de passer à un rapport plus élevé sans faire tourner le moteur à grande vitesse. Grâce, entre autres, à des systèmes d’alimentation modernes qui évitent les creux de puissance, il est possible – dans le cadre de la politique environnementale de l’UE – d’obtenir des résultats positifs. véhicules avec boîtier de commande manuelle de la vitesse – Passez facilement à une vitesse supérieure lorsque le moteur tourne à bas régime (1 500 à 2 000 tr/min). Pour les transmissions automatiquesPour lestransmissions automatiques, évitez le “kick-down” et levez légèrement le pied de l’accélérateur pour que la transmission passe immédiatement à la vitesse supérieure. Tout aussi utile est le fonction “voile (La fonction “navigation”, disponible sur de nombreuses voitures récentes, vous permet de conduire au point mort sur de courtes distances tout en roulant à une vitesse constante.

Plus d’aide grâce aux modes de conduite

Plus d'aide grâce aux modes de conduite

La plupart des véhicules modernes sont équipés d’un sélecteur de programme de conduite, un outil particulièrement utile qui optimise les performances du véhicule en fonction du mode de conduite sélectionné. Plus précisément, la consommation de carburant peut être maîtrisée grâce à l’option Mode Eco (ou “Efficacité”), qui affecte certains composants embarqués (chauffage, climatisation, direction assistée) et diverses opérations de conduite – telles que l’accélération, l’indicateur de changement de vitesse, la décélération, le contrôle de la vitesse). Egalement efficace en termes de consommation de carburant, la Régulateur de vitesseEneffet, une fois la vitesse souhaitée réglée, il stabilise le rythme du véhicule jusqu’à ce que le conducteur intervienne en accélérant, en freinant ou en désactivant le système. En ce qui concerne le climatiseurTantque la température du moteur n’est pas “à la normale” et à faible vitesse, il est préférable de le laisser éteint. Au-delà de 50-60 km/h, le moteur peut être allumé de temps en temps, d’autant plus que cela évite de devoir maintenir les vitres baissées, même légèrement, ce qui réduit les qualités aérodynamiques du véhicule et affecte la consommation de carburant.

Choisir les meilleurs itinéraires

Choisir les routes les plus douces

Avant un trajet, il est bon, dans la mesure du possible, de jeter un coup d’œil à l’historique de la compagnie. Conditions de circulation Plus que la longueur réelle du trajet, c’est le fait d’attendre des retards ou des dossiers d’attente qui compte. Parfois, il est préférable de faire quelques kilomètres de plus, mais sur des tronçons de route plus doux, plutôt que de choisir un itinéraire plus court mais plus fréquenté. Pour les automobilistes, il existe, là encore, des dispositifs multi-médias (des navigateurs embarqués aux applications dédiées, dont certaines utilisent la remontée d’informations de la “communauté” des utilisateurs enregistrés qui connaissent les situations routières en temps réel).

Nettoyage régulier, filtre à air, huile et pneus.

Entretien régulier, filtre à air, huile et pneus.

Il est utile d’être assuré que le véhicule est dans le meilleur état possible, l’attention portée aux coupons contribue à maintenir l’efficacité du véhicule etla consommation de carburant est également améliorée. L’entretien périodique doit être scrupuleusement respecté : tout d’abord, à ce stade, il est important que le filtre à air soit en bon état, et que le lubrifiant du moteur offre peu de résistance aux frottements. Le pneumatique doit être à tout moment à une bonne pression de gonflage (voir le manuel de l’utilisateur). le manuel du propriétaireénumère iciles différents niveaux à respecter, également en fonction de la charge), et – lors du remplacement – il est recommandé d’envisager ceux qui ont une résistance au roulement plus faible(le label européen estprévu pour le printemps 2021, indique une “rubrique” spécifique, reconnaissable à la figure d’un service de gare stylisé, avec des codes de “A” à “E”).

Attention aux charges externes et au poids

Attention aux charges externes et au poids

Toutobjet placé à l’extérieur du véhicule est l’ennemi de laaérodynamiquePar conséquent, tout ce qui est porté par le toit, et ses supports, ne devrait être présent que s’il est impossible de s’en passer. De même, les porte-bagages de toit, les porte-skis et les porte-vélos doivent être retirés lorsqu’ils ne sont pas nécessaires. À moins que le véhicule ne soit utilisé à des fins professionnelles impliquant le transport de matériaux, n’oubliez pas que le véhicule n’est pas un véhicule. Une surabondance d’outils, d’instruments, de pièces de rechange et de tout ce qui n’est pas nécessaire “sur place” ajoute du poids et a un effet négatif sur la consommation. En substance : il est bon d’en avoir le moins possible dans l’affaire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

fr_FRFrench